collage1

L'idée de redécouvrir dans des productions industrielles (plaques d'égout) les signes labyrinthiques d'éternité évoquant la perte, la disparition, la bouche de l'ombre dans laquelle se perd ici ce que l'on rejette de notre quotidien, mais en d'autres tracés aussi, ce que l'homme perd, en limite de conscience, de lui-même, est tout à fait remarquable...et mériterait qu'un beau texte fût écrit sur ce sujet.

Jean-Pierre Miscot
(En attendant le beau texte ! Dixit Renée !)

"Plaques d'égouts de Saint-Malo"
Collage photos de Arlette Laulhe-Artigole  (blog roseriere)