Venise l'exubérante, telle que je l'ai vue l'année où l'on pouvait voir le temps passer, pendant la biennale, avec "the clock".

Impossible depuis de regarder les horloges du même oeil...